Wade, tu nous manques!

Monsieur Wade

Depuis la disparition de notre ami Monsieur Wade en janvier 2007, l'école Liberté 5 a dont il fut le directeur été rebaptisée Ecole El Hadji Souleymane Wade, en mémoire à ce grand serviteur de l'éducation au Sénégal.
Qui a dit que personne n'était irremplaçable?
En tous cas, lui ne l'a pas été... tout juste a t'on installé quelqu'un dans son fauteuil...
Le serviteur a laissé sa place à un magouilleur et les premières victimes sont les enfants de l'école
Lire la suite...

Publicité Google AddsensePublicité Google Addsense

Présentation rapide de l'école

L'équipe pédagogique et les élèves remercient chaleureusement celles et ceux qui ont répondus aux cartes de voeux!

Créée en 1968, l'école Liberté 5 comptait six classes et avait été installée provisoirement dans le quartier Liberté 6.
Elle fut transférée à son emplacement actuel en octobre 1969.
Aujourd'hui, l'école compte 13 classes, une bibliothèque et une salle informatique.
Son directeur, Monsieur Souleymane Wade, travaille en étroite collaboration avec l'association Monsénégal.

Quelques chiffres

L'école compte 780 élèves, avec une moyenne de 60 enfants par classe.
L'objectif de l'équipe pédagogique est la constante amélioration de la qualité des apprentissages, et elle a réussi à hisser l'école au premier rang du Sénégal quant aux résultats au « CFEE » (Certificat de Fin d'Etudes Elémentaires, qui est une sorte d'examen d'entrée en 6ème), qui est passé de 13% des élèves reçus à l'ouverture de l'école à 65% en moyenne depuis quelques années.

Les projets éducatifs mis en place à l'école

Le jardin scolaire

Visite dujardin scolaire

  • La Bibliothèque:
    En constante évolution, des moyens supplémentaires permettraient la mise en place de livres mieux adaptés aux programmes
  • Le jardin scolaire:
    Mis en place grâce au support technique d'une association allemande, le jardin scolaire permet des leçons d'observation (à partir du CE1); la vente des légumes alimente la coopérative de l'école.
    L'école envisage de doubler le nombre des tables de culture, de passer de 15 à 30.
  • Séminaires:
    Organisation et participation à des séminaires de formation
    • formation continue organisée par l'inspection académique
    • formations à la demande de l'école pour le renforcement des compétences des instituteurs (informatique, raisonnement mathématique, ...)
  • Activité extérieures à l'école:
    L'école participe à toutes les activités organisées par l'inspection départementale et l'inspection d'académie; l'école a remporté de nombreux prix.

Beaucoup de filles, beaucoup d'institutrices

Remise des prix

Les trois meilleur(e)s élèves de l'année 2007, félicitées et récompensées

Il y a autant de petites filles que de petits garçons scolarisées à l'école Liberté 5... et c'est malheureusement remarquable au Sénégal.
Monsieur Wade, le directeur, fait tout pour maintenir cette parité.
De même, il y a plus d'institutrices que d'instituteurs, et là aussi c'est hors normes dans le pays.
Sur l'ensemble du Sénégal, le taux d'alphabétisation des filles est très mauvais, et dans les familles pauvres, ce sont les garçons qui sont prioritairement scolarisés.
En brousse, les filles sont souvent "mariées" avant même la fin du cycle primaire, et donc, celles qui ont la chance de fréquenter l'école en sont souvent retirées très tôt.
C'est l'un des problèmes qui maintient le Sénégal dans le sous développement.
A Liberté 5 , en 2007, 3 élèves étaient classés dans les 10 premiers à l'examen du CFEE, et ces 3 élèves étaient... des filles.
Félicitation à toutes les trois et à leurs instituteurs!

La librairie Sénégalaise

Le fournisseur de papeterie
à Grand Dakar

En 2007, l'association Monsénégal a financé l'école à hauteur de 1500 euros grâce à l'opération cartes de voeux.
Ce financement régulier sert en priorité à l'achat de fournitures scolaires, d'uniformes (obligatoires, mais non fourni par le ministère de l'éducation nationale...) pour les enfants issus des familles les plus défavorisées et de matériel pédagogique.
Soit nous ouvrons des comptes dans des papeteries, soit nous remboursons des factures, tout est clair.
Par ailleurs, nous avons scolarisé dans l'école 2 enfants que parrainons.

Nous avons d'autres projets en tête pour l'école, mais nous ne nous engagerons qu'une fois trouvé un financement pérenne, et c'est là que nous en appelons aux entreprises désireuses de mener une action concrète, suivie et somme toute assez peu coûteuse, mais demandant un engagement moral sur plusieurs années.

Ce qui serait utile

  • Des études surveillées et du soutien scolaire

    Cela nous semble une priorité, pourquoi?
    De nombreux enfants vivent au sein d'une famille nombreuse logée dans une pièce unique d'une quinzaine de mètres carrés servant de chambre, saon, salle à manger... bref, il n'y a même pas une table et des chaises, impossible dans ces conditions d'étudier, ou simplement de lire.
    Pour ces enfants là, nous aimerions organiser une étude, et pour ceux d'entre eux les plus en difficulté, du soutien scolaire.

  • Une cantine scolaire

    En achetant le matériel nécessaire et en assurant le salaire d'une cuisinière, les repas étant payés à prix coûtant par les familles.
    Les enfants qui habitent loin de l'école et qui n'ont pas le temps de rentrer chez eux entre midi pourraient être assurés d'avoir un repas équilibré. Actuellement, beaucoup se contentent d'un sandwich vendus par des marchandes installées dans la cours de récréation.

  • Une ecole de musique traditionnelle

    Les Sénégalais célèbres sont presque tous des artistes, souvent des musiciens (Youssou Ndour, Ismael Lo, ...).
    Il est vrai qu'il y a une réelle culture musicale qu'il nous semble utile de stimuler en organisant des cours de djembé ou de cora dispensés par des musiciens reconnus.

  • Une connexion internet

    Pour mieux communiquer et permettre des échanges directs avec d'autres écoles du monde entier, une connexion internet, avec un poste pour les enseignants.
    De notre coté, nous réaliserions gracieusement le site internet de l'école, géré directement par les instituteurs apres une formation que nous leur dispenserons.

Tous ces projets demandent des engagements sur plusieurs années, d'où notre appel aux entreprises ou aux écoles.
Evidemment, les dons ponctuels sont les bienvenus, pour acheter plus de fournitures, agrandir le jardin scolaire, aider ponctuellement des familles dans le besoin.
Notre structure ne permet pas pour l'instant d'organiser des parrainages sur une grande échelle; nous nous contentons de nos deux petits protégés à qui nous garantissons tout ce dont ils ont besoin pour grandir.
Toutefois, si l'un ou l'autre des internautes souhaitait se lancer dans cette aventure, et à la stricte condition de s'engager sur le long terme, nous étudierons les demandes qui nous seront faites.